Diagnostic – Analyse

Les possibilités ouvertes par les fibres optiques dans le domaine de l’analyse et du diagnostic médicales sont quasi infinies. La bio-analyse par fluorescence, la spectroscopie Raman, l’électrophorèse, l’OTC, ne sont que quelques exemples des progrès considérables auxquels cette  technologie donne accès.

Les fibres optiques dites spéciales (UV, IR, résistantes à la solarization, coating spécial pour compactage, dimensions,…) sont extrêmement recherchées pour la réalisation d’assemblages spécifiques reliant l’instrumentation au plus prêt de l’échantillon à analyser.


Spectroscopie Raman

Spectroscopy bundles

Principe : la sonde se présente sous forme d’un Y dont une branche est connectée à la source (led , laser , …), et la seconde est reliée au spectromètre. Les fibres de cette dernière sont arrangées en fente afin d’optimiser le couplage à la résolution de l’instrument.

La branche commune de ce Y se présente généralement sous forme d’aiguille dans laquelle les fibres sont compactées en configuration : fibre d’excitation au centre et fibres collectrices en anneau. Cet arrangement en aiguille permet l’analyse de tissus ou d’échantillons de très petits volumes.


Electrophorèse

L’électrophorèse capillaire est une méthode d’analyse basée sur la séparation des éléments constitutifs de l’échantillon (sang, urine, …) sous l’effet d’un champ électrique continu.

On utilise la détection par UV-Vis (Absorbance) ou par Fluorescence. Dans ce cas, une fibre optique amène une longueur d’onde dite d’excitation (200nm – 400nm) sur l’échantillon, ce qui provoque une fluorescence dans le milieu observé, décalée en longueur d’onde. Une fibre optique de réception ramène l’information jusqu’à un spectromètre pour analyse.

Les fibres optiques organisées en Matrice / Fente permettent de multiplier le nombre de voies d’analyses simultanées


Fluorescence

Multimode WDMs pour analyse par fluorescence

Les fabricants d’instrumentation pour analyse médicale peuvent trouver dans le savoir faire et les composants de SEDI-ATI des éléments de design directement étudiés ou customisés pour leurs applications:

– Coupleurs ou WDM’s multimodes permettant la séparation ou le couplage des différentes longueurs d’ondes véhiculées dans une seule fibre.

– Dépôts de filtres dichroïques évaporés directement sur l’extrémité des fibres (savoir-faire et équipements internes.)

 

Certifications :

ISO 13485:2012 Quality system

ISO 9001:2008

CE 0476 Medical Device Directive 93/42/EEC

ISO 11607 Packaging

ISO class 7 Clean Room

 

Principe : la sonde se présente sous forme d’un Y , une branche sera connectée à une source émissive (led , laser , …) , une autre branche sera reliée au spectromètre , donc avec des fibres remises en fente de façon à optimiser le couplage et la résolution du spectromètre.

La branche commune sera équipée à son extrèmité d’une mécanique la plus compacte possible , type aiguille (analyse tissus , très faibles volumes , échantillons matières très petits).

Dans cette aiguille on retrouvera le plus souvent une configuration fibre d’excitation au centre et fibres collectrices en anneau.


Réalisations / Produits

Un grand nombre de gestes médicaux et d’analyses sont  réalisés à partir de fibres optiques, L’élaboration de produits tels que les sondes invasives ou les outils d’analyse et de diagnostic, garantissant la sécurité et les résultats, demande un savoir- faire technique complexe.