Militaire Aérospatiale

Aéronautique : Science de la navigation aérienne et de la technique des avions et des engins aériens.

Aérospatiale : Discipline scientifique qui rassemble les techniques de l’aéronautique (déplacement dans l’atmosphère) et spatiales (déplacements, hors atmosphère et interplanétaires).

 


Les outils instrumentés

Déport de faisceau laser.

La fibre assure le plus souvent une liaison point à point, d’un côté reliée à un laser, de l’autre à une lentille ou un collimateur permettant de repasser en espace libre (cellule, cuve, etc…).

Exemples : Horloge atomique PHARAO, MTG, SWARM,…  Les contraintes, outre les contraintes liées à la définition optique, sont celles de l’optique libre, mixées avec les vibrations, les accélérations et les problématiques de faible dégazage afin d’éviter les dépôts intempestifs sur les optiques.

Déport optique vers un spectromètre embarqué.

Il s’agit typiquement d’application télescope dans lesquelles les fibres optiques permettent de récupérer la lumière au foyer d’une lentille de télescope et de l’amener jusqu’à un spectromètre. (voir fiche Astronomie-Télescope)   Exemples : BEPI COLMBO PHEBUS, R&T, R&T II,…

Les contraintes sont multiples : nous retrouvons toutes celles s’appliquant aux cahiers des charges des outils télescopes fibrés terrestres, fiabilité, Focal Ratio Degradation la plus faible possible, taux de fibres endommagées < 1%), plus toutes celles liées à la spatialisation, poids, faible dégazage, résistance radiation, gamme de température, accélération, vibrations….


Initiateurs pyrotechniques

But d’une liaison pyrotechnique : Initier un compound explosif (poudre, gaz, liquide) à l’aide d’une puissance optique délivrée par une liaison fibrée. Une source optique capable de délivrer une forte  énergie Laser est reliée par un câble à fibre optique au produit d’amorçage.

Le laser déporté géographiquement ne subit pas de dommage lors de l’explosion. La liaison fibre et la mécanique contenant le compound sont considérés comme consommables. Une grande fiabilité est demandée à cette liaison pour éviter tout déclenchement intempestif.


Contraintes liées au spatial

  • Vide : de l’ambiant à 10-8 mbar
  • Accélération: jusqu’à 20 G
  • Dégazage
  • TML (Total Mass Loss) < 1%
  • RML (Recovered Mass Loss) < 1%
  • CVCM (Collected Volatile Condensable Material) < 0.1%
  • Températures : de 2.7 K à 423 K (-270°C à  +150°C)
  • Radiations : quelques dizaines de kilo-Rads,  à 200 krad.

Réalisations / Produits

L’utilisation des fibres optiques en environnements sévères, voir extrêmes, nécessitent des design de produits pouvant s’adapter aux rayonnements, à la haute T°, à la pression et à des contraintes mécaniques les plus diverses. Les produits sont réalisés sur cahiers des charges clients et encadrés par la certification ISI 9001